1- Nos engagements

Conseils et gardiennage

Nos chiots ne sont pas des "produits". Ce sont des êtres vivants, qui ont des besoins variés. L'humain , avec tout l'amour qu'il peut donner à son nouveau partenaire, peut rencontrer des problèmes :

  • lié à l'animal : éducation, maladie, comportement...

  • lié à son quotidien : deuil, séparation, perte d'emploi ...

Le Jardin des Sakuras s'engage à :

  • Conseiller en matière d'éducation et de comportement, et conseiller un comportementaliste si nécessaire, tout au long de la vie du chien

  • Conseiller sur la santé de l'animal (Attention, nos diagnostics ne remplaceront pas ceux d'un vétérinaire.) tout au long de la vie du chien et transmettre les tests de santé réalisés sur les parents

  • Proposer une solution de gardiennage adapté au budget et la situation du propriétaire si celui-ci en fait la demande, que ce soit pour les vacances ou lié à un problème personnel (chez l'éleveur dans la limite des places disponibles ou dans des familles de confiance.)

Socialiser nos chiots avant leur départ en famille

Premièrement, nous nous engageons à laisser partir nos chiots dans leur nouvelle famille à un âge adapté :

  • Nos bergers australiens à partir de 10 semaines (2 mois et demi)

  • Nos Akitas à partir de 12 semaines (3 mois)

A savoir que de nombreux éleveurs, pour des raisons financières ou n'osant pas trop faire attendre les futurs maîtres, font partir leurs chiots à 2 mois. Cependant, le détachement avec leur mère et l'acquisition des codes canins peut ne pas être finalisé.

Nous profitons de cette période avec eux pour : le détachement avec la mère, la socialisation avec d'autres humains de tous âges, avec d'autres animaux (poules, lapins, chiens, chats...) mais aussi les préparer aux bruits du quotidien (lave-linge, aspirateur, chasse d'eau, musique, téléviseur...) mais aussi leur faire quelques premières sorties en ville (vélo, voitures, bus, musique, foules...)

Nous adaptons aussi la socialisation en fonction des futurs maîtres ! Ainsi, si vous avez un autre animal, vous pouvez revenir en visite avec votre compagnon, pour une première rencontre avant l'arrivée de votre chiot à la maison !

Pour plus de détails, voir :

Les visites

Nous essayons un maximum d'accueillir nos familles et amis à la maison lors de la présence de chiots dans notre élevage afin de les faire rencontrer un maximum de personne.

Par ailleurs, de nombreux éleveurs ne laissent pas les futurs propriétaires revenir voir leur futur chiot après la réservation mais seulement lors du départ du chiot. Nous souhaitons un maximum recevoir les futurs propriétaires afin de les connaître aux mieux, et leur permettre de voir les premiers jours de leur animal en attendant de l'avoir auprès d'eux. Notre terme "familial" ne concerne pas que notre petit élevage, mais aussi la grande famille que nous sommes en train de créer en donnant la vie à de magnifiques chiens.

Que les propriétaires passent ou pas, nous faisons un maximum de photos et vidéos que nous donnons sur clé USB ou par mail lors du départ du chiot. Nous allons par la suite utiliser l'interface de Royal Canin où nous pourrons glisser au fur et à mesure les photos du chiot pour le nouveau propriétaire.

A partir de 2020 nous mettrons en place 1 visite par moi avec un atelier :

Chiots 4 semaines : Fabriquer soi-même des friandises

Chiots 8 semaines : Les ordres de bases, exercices de manipulation

Chiots 12 semaines : Séance photo avant le départ

Les refuges

Certains éleveurs diront qu'il faut "choisir son camp."

Nous ne sommes pas vraiment d'accord avec ce positionnement, de par ce que nous avons vécus, mais aussi parce que le rapport avec les animaux et les humains comptent autant l'un que l'autre à nos yeux, et nous croyons en l'humanité.

Etre éleveur, c'est donner la vie à des chiots, qui pourront un jour se retrouver dans une solution délicate.

Nous demandons à nos futurs propriétaires de garder à l'esprit, que si demain ils doivent se séparer de leur compagnon, il faut nous avertir en premier lieu avant de laisser l'animal dans un refuge. Nous pourrons probablement le recueillir le temps de lui retrouver une famille d'accueil ou un foyer !

Nous essayons aussi d'aider par de petits gestes les associations locales :

  • Partage des publications du refuge du mordant à TOUL (54) sur nos réseaux sociaux

  • achats de 15€ de nourriture pour chatons lors de notre passage à Médor et Compagnie de Vandoeuvre (54) en juillet 2019 ...

  • Abonné aux alertes le bon coin pour toute proposition de dons de Berger australien et Akita sur la Lorraine afin d'en vérifier la bonne prise en charge

  • Adoption privilégié de chiens reproducteurs déjà adultes apte à transmettre une génération correspondant au standard de la race.

  • Fin 2020 : dons des matériels non utilisés

Nous souhaitons augmenter nos dons en fonction de l'évolution de notre élevage.

Nous sommes aussi à l'écoute, propriétaires de nos chiots ou non, dans une situation délicate car des abandons ne sont pas toujours dû à des comportements malhonnêtes ou malintentionnés mais aussi par des aléas de la vie. (perte d'emploi, perte de logement, maladie, handicap, décès,...)

La formation

Devenir Eleveur ne se fait pas en un jour. Etre totalement apte à conseiller, épauler les futurs propriétaires non plus. En effet, j'estime que le stage pour obtenir le certificat de capacité est totalement insuffisant pour mon projet. J'ai par ailleurs été aussi trop déçue des cours du centre européen de formation, que je déconseille. Il y a en réalité aucun accompagnement du projet et que de la théorie, pour un coût de 1800e !!!!

C'est pourquoi je souhaite effectuer :

  • la formation sur la création d'une entreprise en MICRO BA Elevage Canin de Véronique HUBERT, experte comptable et éleveuse depuis 30 ans. EN COURS

  • la formation d'Emma Galloux de 2 à 3 jours afin d'être vraiment accompagnée dans mon projet. Je pense que sa formation peut m'apporter beaucoup sur les connaissances de la construction d'un chien et des choix de mariage. J'espère pouvoir la faire courant 2020. (300e hors frais)

  • Une formation d'éducation canine (positive, moderne, dans le respect du bien être du chien.)

  • L'expérience, les avis d'autres professionnels, les retours des nouveaux propriétaires...il faut savoir accepter ses qualités, comme ses défauts. J'espère notamment pouvoir augmenter mon cheptel auprès de l'élevage du CLOS DES CH'TITS, numéro 1 en FRANCE.